Pour rejoindre le Square René-Viviani,, il suffit d’aller dans le 5ème arrondissement de Paris. Je vous présente cet espace naturel situé à proximité de la Seine.

La petite histoire du Square

Fondé en 1928, le Square René-Viviani est établi côté nord et aux alentours de l’église Saint Julien le Pauvre. Une part de la façade arrière de l’édifice ouvre sur le jardin.

L’église fait partie du parcours du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Quant au Square, son appellation est un hommage en l’honneur de l’avocat et homme politique français René Viviani.

Il a vécu de 1863 à 1925. Il a exercé en tant que député du 5ème arrondissement de Paris vers la fin du 19ème siècle.

Il a également occupé le poste de Premier Ministre du travail. Il a inventé le fameux impôt sur le revenu.

Les particularités du Square

Le Square René Viviani s’étend sur 4  265 m². Sis entre le quai de Montebello côté nord de la Seine et l’église au sud, le lieu comprend trois entrées.

Le premier est au 2, rue du Fouarre, le second au 25, quai de Montebello. Le dernier est au croisement de la rue Saint-Julien-le-Pauvre.

Plusieurs zones sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les chiens sont acceptés et doivent être tenus en laisse.

Les éléments distinctifs du Square

Ne manquez d’admirer le célèbre robinier. La plantation remonte en 1601 sous la houlette du botaniste Jean Robin.

Ce dernier a introduit le Robinia pseudoacacia dans l’hexagone. Haut de 11 mètres, la circonférence atteint 3,85 mètres.

Il s’agit d’un « arbre remarquable ». Il est le plus ancien arbre parisien.

En empruntant le côté rue Lagrange, un frêne à fleurs est présent. Du côté de la rue Saint-Julien-le-Pauvre, un ptecarya domine.

Les objets mémorables

Le square abrite également une fontaine de bronze moderne. C’est l’œuvre du sculpteur Georges Jeanclos qui date de 1996 et a pris place sur l’ancien socle d’une fontaine Wallace.

Il faut ajouter un puits du 12ème siècle, des vestiges de balustrades, des pinacles et autres chapiteaux gothiques. Une stèle est érigée à la mémoire d’enfants juifs en bas âge.

Nés ou résidents dans le 5ème arrondissement, ces enfants ont subi les horreurs de la déportation durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les autres lieux à découvrir

L’Eglise Saint-Julien-le-Pauvre témoigne du passage de Dante et de Petrarque. Ces deux célébrités ont prié dans ce lieu de culte.

En observant l’autre côté de la Seine, le vis-à-vis du square dévoile la beauté de Notre Dame de Paris.

Retrouvez plus de lieux ici.  

Crédit Photo : journaldunet.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.