Les brasseries conjuguent la tradition et un certain esprit bistrot à Paris. Je vous emmène dans cet univers si particulier.

L’esprit brasserie en question

La brasserie est considérée comme une version géante du bistrot. A l’origine, il s’agit d’un endroit réservé à la fabrication de la bière.

A l’époque, les consommateurs pouvaient boire le breuvage sur place. Au fil des ans, la brasserie est devenue un bistrot avec un caractère spécifiquement parisien.

La brasserie sert des mets du terroir traditionnel comme la blanquette de veau, la soupe à l’oignon, le pot au feu, dans un décor raffiné. Les brasseries regroupent des œuvres de l’Art Déco en accueillant les célébrités ainsi que le monde du tout Paris.

Les brasseries permettent à la fois de déjeuner ou de dîner et attirent aussi bien les parisiens que les touristes. Je vous propose quelques bonnes adresses parisiennes du secteur de la brasserie.

Deux adresses reconnues

Le Grand Café Capucines est établi dans le 9ème arrondissement. Fondé en 1875 avec l’inauguration de l’Opéra Garnier, il est situé dans un quartier chargé d’histoire. De nombreux théâtres l’entourent ainsi que l’Olympia et il illustre le boulevard des Capucines.

Quant à la Closerie des Lilas, il est représentatif du 6è arrondissement de Paris sur le Boulevard Montparnasse au numéro 171. Il s’agit d’un restaurant doté d’une terrasse arborée.

Le lieu a accueilli des célébrités comme Aragon, Modigliani, Picasso. Il était possible d’y croiser également Jean-Paul Sartre, Paul Eluard, Oscar Wilde, etc.

Des adresses immanquables de brasserie

Le Boulevard Montparnasse côté 14ème au numéro 102 abrite La Coupole. Présente depuis 1927 dans le quartier, la brasserie a su faire son chemin.

Les murs ont permis de rencontrer Cocteau, Joséphine Baker, Louis Aragon, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir ainsi qu’Edith Piaf. Depuis 1988, la salle du rez-de-chaussée bénéficie d’une inscription aux monuments historiques.

De retour dans le 6ème arrondissement, à Saint Germain des Près, la Brasserie Lipp est un haut lieu de la brasserie. Avec plus de 137 ans d’existence, le lieu a connu Verlaine, Guillaume Apollinaire.

La reprise du restaurant en 1920 a transformé l’endroit. La devanture est basée sur deux niveaux et les décors intérieurs du rez-de-chaussée sont classés monument historique à partir de 1989.

Les autres institutions parisiennes

Dans le Quartier des Halles, le Pharamond date de 1832. En 2019, il est rebaptisé Le Petit Bouillon Pharamond avec un décor majeur et une devanture normande à des prix accessibles.

La Bouillon Chartier du 9ème arrondissement est né en 1896. Semblable à un hall de gare et classé depuis 1989, la brasserie est connue pour ses bons petits plats délicieux à des prix tous doux.

Crédit Photo : paris-frivole.com & maxims-de-paris.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *