Les graffitis sont devenus un mode d’expression artistique reconnus dans le monde. Paris recèle de nombreux quartiers qui affichent ce Street art stupéfiant.

Je vous propose d’aller à la rencontre des plus connus.

A la découverte du 13ème arrondissement parisien

Dans cet arrondissement, le Street art est partout. Il ne faut pas manquer les environs du métro Nationale, la rue Jeanne d’Arc ainsi que le boulevard Vincent Auriol pour admirer de nombreuses fresques.

La plupart de ces œuvres sont du ressort de l’américain Shepard Fairey. Ces fresques sont identifiables avec le sigle « Liberté, égalité, fraternité ».

Quant au graffeur français Invader, il a réalisé une mosaïque de plusieurs mètres de haut. Elle illustre le Docteur House.

Ne ratez pas l’immense fresque intitulée « Etreinte et Lutte »du peintre d’origine irlandaise Conor Harrington. Elle date d’avril 2017 et montre 2 individus face à face en plein 18ème siècle.

Découvrez plus de Street Art en consultant ceci.

L’Est parisien et ses fresques spécifiques

Plusieurs associations sont présentes dans ces endroits typiques de l’est de Paris. Il faut citer Art Azoï ou le M.U.R et tant d’autres qui disposent d’une programmation artistique.

Les quartiers les plus concernés portent sur Oberkampf, Belleville ainsi que Ménilmontant. Par ailleurs, la rue de Ménilmontant abrite la ronde de Jérôme Mesnager et le Street Art du Pavillon Carré Baudoin.

Le parc de Belleville héberge des fresques de graffeurs comme Seth, Kenor, El Pez.

Les fresques stylés du quartier de la Villette

A proximité du canal de l’Ourcq, l’endroit comprend un mur rempli de couleurs expressives. Il est possible d’admirer les marques ethniques propres à Da Cruz, les danseurs phares de Psy et les portraits tout en luminosité du Marko 93.

Du côté de la rue d’Aubervilliers, 493 mètres sont remplis par des créateurs tels que Kashink, Combo ainsi que JonOne. Ce dernier a marqué le parcours de Rosa Parks.

Les œuvres du centre ville de Paris

La Place Igor Stravinsky dans le 4ème arrondissement présente une fresque de 350 m² de Jef Aérosol. La rue de la Verrerie étonne avec des félins jaunes et agiles peints sur le volet roulant de la BHV.

Pour sa part, la rue de Verneuil dans le 7ème comprend le mur de la maison de Serge Gainsbourg. Ce mur inspire les adeptes du Street Art pour un hommage permanent envers cet artiste disparu.

En parallèle, un musée consacré à l’art urbain est présent chez Art 42 dans le 17ème arrondissement. Plusieurs galeries mettent en avant une programmation Street Art via  des expositions enrichissantes.

Découvrez plus d’inspirations en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *