Situé dans le 18ème arrondissement parisien, le quartier de Montmartre possède un charme indéniable. Je vous propose quelques lieux incontournables de ce village authentique de la capitale française.

Les premiers sites inratables

Au 2, rue de l’Abreuvoir, la Maison Rose est immortalisée dans les œuvres de Maurice Utrillo. Ce lieu est le point de rendez-vous préféré des grands artistes des années 1800.

Elle inspire de nombreux photographes. Actuellement, c’est un café-restaurant accueillant. Les rues de Montmartre permettent de visiter le Cimetière Saint-Vincent établi perpétuellement au 6 rue Lucien-Gaulard.

Il date du 5 janvier 1831. Les autres cimetières sont représentés par le cimetière du Calvaire à proximité de l’église Saint-Pierre de Montmartre et le Cimetière du Nord ou Cimetière de Montmartre.

Le Cimetière Saint-Vincent est la dernière demeure de Marcel Aymé qui est à la fois écrivain, dramaturge, nouvelliste, scénariste et essayiste. Le réalisateur Marcel Carné est aussi présent ainsi que le fameux Maurice Utrillo qui était peintre de l’Ecole de Paris.

Les autres sites propres à Montmartre

Ne manquez pas de souffle pour vous rendre sur la place du Tertre. Etablie derrière le Sacré-Cœur, cette place renommée rassemble les artistes peintres et les croqueurs de portraits.

Le lieu permet de se restaurer et d’écouter de la musique. Il s’agit de l’ancienne place principale de l’ancien village Montmartrois et elle attire de nombreux touristes.

Dans les temps anciens, Montmartre était un petit village éloigné du cœur de Paris. L’endroit était le lieu de prédilection de laboureurs, de meuniers et de vignerons.

En partant du sommet de la Butte jusqu’à la plaine, les vignes décoraient le village Montmartre. Ils sont encore visibles de nos jours.

La Fête des vidanges est le seul moment où le public est accueilli au Clos Montmartre. Il est conservé de réserver les billets en ligne, à cette occasion.

Les vestiges populaires de Montmartre

La seule rue plate de Montmartre est illustrée par la rue Durantin. Il est possible d’admirer la richesse architecturale.

En effet, les jolies devantures de naguère sont bien conservées. En outre, de nombreuses célébrités ont fait les beaux jours du quartier comme Eugène Delacroix ainsi que d’autres peintres, des poètes et des cinéastes.

Quant au passage couvert de la rue Lepic, le numéro 45 est peu connu du grand public et des visiteurs. L’endroit regorge d’artisans authentiques qui opèrent dans des boutiques discrètes.

Toutefois, il faut demeurer bienveillant pour éviter de déranger les résidents. Les commerces ferment leurs portes à 20 heures.

Enfin, ne manquez l’hommage du quartier de Montmartre à la chanteuse Dalida. Une place Dalida lui est dédiée depuis 1996.

Son buste est renommé à travers la capitale. En fait, la chanteuse populaire a résidé dans le 18ème de son vivant.

Crédit Photo : paris.tourisme-ville.fr & edito.seloger.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *