Avec les préoccupations concernant le changement climatique et les dangers sur l’environnement, l’hôtellerie verte gagne du terrain notamment dans la capitale française. Je vous propose plus de détails à ce sujet.

Les labels et certifications à considérer

En premier lieu, il faut retenir les Clefs d’or du concierge et la Clef Verte. Il s’agit de labels  qui récompensent les hébergements touristiques respectant une bonne gestion environnementale.

Les deux Clefs portent sur l’éducation à l’environnement, la gestion des déchets, de l’eau, de l’énergie  Ces initiatives visent à répondre aux attentes d’une clientèle soucieuse de la protection de la nature.

Par ailleurs, ces touristes désirent disposer de pratiques quotidiennes responsables durant leur séjour ou leurs vacances. Pour sa part, l’éco-label européen certifie l’engagement des hôteliers pour la protection de l’environnement.

Sept établissements parisiens bénéficient de ce label qui est présent sur le secteur depuis   20 ans. Plus d’infos sont disponibles ici

Les autres détenteurs de certification

De son côté, le groupe Accor a opté pour un éco-label officiel pour la conception du linge de lit. Il a initié une charte environnementale spécifique.

La certification ISO 9001 garantit une gestion de qualité. Elle est accompagnée par la norme ISO 14001 relative à l’amélioration continue des performances environnementales.

Quant à l’ADEME ou Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie, elle accompagne plus de 30 hôtels parisiens volontaires. Le but est de conseiller ces établissements pour les mener vers l’éco-labélisation.

Tendance de l’hôtellerie verte

En fait, le tourisme durable ne constitue pas une tendance passagère. Les hôteliers sont désormais prêts depuis cinq ans.

Les spécialistes de l’hôtellerie durable veulent concilier la construction d’hébergements. En parallèle, les professionnels souhaitent abaisser leur empreinte carbone pour parvenir à une décarbonisation totale à l’horizon 2050.

Les efforts à faire dans le domaine de l’hôtellerie

Il convient de réduire les déchets alimentaires en privilégiant la nourriture locale. Il faut favoriser l’économie d’eau au niveau des chambres d’hôtes, à travers des douches filtrantes.

Quant au plastique, il peut profiter d’un recyclage afin d’ôter les mauvaises habitudes liées au plastique à usage unique. L’économie d’énergie doit aussi impliquer le client afin d’obéir à des comportements éco-responsables.

Un hôtel sans support papier est possible avec le système Property Management System moderne. L’architecture des hôtels doit accueillir des éléments durables.

Il s’agit de l’approche de type trois-zéro. Cela revient à prioriser les matériaux de construction et les compétences locales, à privilégier la réduction des émissions nocives et intégrer le cycle de vie dans la démarche de construction. L’éco-convivialité doit encourager la préservation de l’environnement.

Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Crédit Photo : ecolochic.net & designferia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *