Je vous propose une visite enrichissante dans un joli château qui a inspiré de multiples artistes. Optez pour la découverte du Château d’Ecouen.

A propos du Château d’Ecouen

Il s’agit d’un édifice du 16ème siècle établi dans le département du Val d’Oise. Le Musée de la Renaissance est présent depuis 1977.

Cette propriété de la Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur est sous tutelle du Ministère de la Culture. Les articles successifs qui ont contribué à son édification sont talentueux.

Il faut citer l’architecte Jean Bullant, le Sculpteur Jean Goulon, le potier et émailleur Bernard Palissy. Il ne faut pas omettre le céramiste Masseot Abasquene ainsi que l’architecte Hardouin-Mansart.

Un lieu qui regroupe collections et architecture

Le Château d’Ecouen abrite des collections importantes françaises de l’ère de la Renaissance. Tous les domaines artistiques sont disponibles comme les tapisseries, les armes, les sculptures, les vitraux, les céramiques.

Il faut inclure les mobiliers, les orfèvreries, les peintures. Le Château d’Ecouen est sis à 19 km au Nord de Paris, soit à 15 km de l’Aéroport de Roissy.

La structure a nécessité douze ans de construction.

Les nombreuses influences architecturales du Château

La première Renaissance regroupe les parties les plus anciennes qui évoquent les Château de la Loire. La seconde Renaissance rappelle le Portique des Esclaves beaucoup plus maniéré et se trouve dans la cour intérieure.

Le Classicisme triomphal comprend une façade Nord  donnant sur la Plaine de France. La diversité est illustrée par les façades intérieures et extérieures qui ne présentent aucune similarité entre elles.

Le chemin piéton qui entoure la bâtisse donne un bel aperçu des différentes faces du monument. Ne manquez pas les terrasses qui offrent un magnifique panorama sur Ecouen et la plaine agricole environnante.

Les origines des collections exposées au Château

Les établissements originels de certains œuvres intègrent le Musée du Louvre, le Musée de la céramique de Rouen. Il faut également retenir le Musée de Cluny.

Les autres ouvrages sont des achats propres ou issus de dons. Six catégories forment les collections.

Le mobilier est doté d’armoires, de sièges, de dressoirs, de tables, majoritairement richement ornés. Les arts du feu portent sur les céramiques, les vitraux, la verrerie, les émaux, etc.

L’orfèvrerie fait partie des arts du métal. La peinture correspond aux 12 cheminées peintes.

Elles sont uniques au même titre que les teintures de cuir peintes. Les tapisseries et dentelles rassemblent les arts de la laine et de la soie.

Les sculptures sont célébrées par le haut relief Diane et Actéon. La principale pièce maîtresse du Musée est le banc d’orfèvre ou banc à étirer qui remonte à 1565.

La conception revient à Leonhard Danner pour le compte d’Auguste 1er de Saxe. Retrouvez d’autres monuments phares ici.

Crédit Photo : tripendy.com & sortiraparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *