L’urbanisme connait un élan plus écologique dans le 13ème arrondissement de Paris. Je vous invite au cœur d’un écoquartier récent.

Les composantes de l’écoquartier

L’écoquartier est édifié sur un site désaffecté de la gare de Rungis. Il est situé juste au-dessus des voies de la petite ceinture.

En fait, lécoquartier inauguré depuis peu par la Maire de Paris et le Maire du 13ème arrondissement comprend plusieurs infrastructures plus respectueuses de l’environnement. Il faut citer les transports propres, les liaisons douces, la récupération des eaux de pluie, des jardins supplémentaires.

Le cadre de vie

Les riverains bénéficient de trottoirs plus larges pour un cheminement piéton favorisé. Les PMR profitent d’une meilleure accessibilité.

Plusieurs bancs sont mis en place ainsi que des pistes cyclables. Par ailleurs, le tracé des rues simplifie l’accès aux transports en commun.

Le cadre de vie a été composé en accord avec les habitants. Il combine une vie de quartier cohérente et une ouverture sur l’extérieur.

Les bâtiments présents sont édifiés avec des matériaux durables. De plus, l’isolation thermique gagne en performance.

L’optimisation des consommations en énergie et en eau sont conformes au Plan Climat de Paris.

Les gestes en faveur de l’environnement

L’écoquartier relie la place de Rungis et le boulevard Kellermann. Les édifices respectent les normes et les labels environnementaux.

Ainsi, la consommation énergétique équivaut à 50 kw/h/m²/an. La réduction de consommations est due à la connexion au réseau de chauffage urbain ou CPCU et l’énergie solaire.

Cela porte sur la mise en place de panneaux photovoltaïques liés à une isolation thermique. Les rues pavées facilitent la circulation locale.

La promotion des espaces verts

Plan Climat de Paris préconise la multiplication des espaces verts. Cela implique le jardin Charles Trenet, l’ancien jardin de Rungis.

Une superficie de 5000 m² est consacrée aux aires de jeux et à un jardin partagé. Les eaux de pluie sont récupérées et stockées dans un égout réservoir.

 Lorsque les réseaux de la vallée de la Bièvre font face à un orage, un bassin œuvre à titre de régulateur.

Les équipements disponibles

Cela concerne l’habitat, des crèches, un Ehpad, des bureaux, des commerces ainsi qu’un centre d’animation. Pour une meilleure intégration,  l’écoquartier du 13ème arrondissement cible le développement du lien social et intergénérationnel.

Le centre socio-culturel la Maison 13 Solidaire est initié. Une façade édifiée en bois comprend des panneaux métalliques.

Elle revient à Auguste Faucheur de Muz Architecture. Retrouvez plus d’infos ici.

Crédit Photo : lepoint.fr & opinion-internationale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.