Les lieux communs entre le fameux peintre Cézanne et les maîtres de la peinture italienne font l’objet d’une exposition. Je vous propose d’en savoir plus.

A propos de cette exposition originale

C’est une première pour le musée Marmottan Monet. Cette exposition est disponible du 27 février 2020 au 3 janvier 2021.

L’intitulé se nomme « Cézanne et les maîtres. Rêve d’Italie ». Le peintre d’Aix va côtoyer les œuvres des Maîtres italiens de la période inclue entre le 16è et le 19ème siècle.

Plus de 60 tableaux, des toiles anciennes et des réalisations inestimables sont à découvrir au musée Marmottan Monet.

Les œuvres en lice

Les chefs d’œuvres de Cézanne intègrent la « Montagne Sainte-Victoire », « les fameuses Pastorales » et natures mortes. Ces peintures vont être placées en face de peintures anciennes et des œuvres modernes.

Pour les tableaux anciens, il faut retenir le Tintoret, le Greco, Ribera, Giordano, Poussin. Les tableaux plus modernes proposent Carrà, Sironi, Soffici, Pirandello, Boccioni et Morandi.

Les musées propriétaires des collections

Les tableaux des maîtres italiens émanent de collections publiques et privées de toute la planète. Cela concerne le musée du Louvre, le musée d’Orsay.

Les autres établissements impliquent le National Gallery of Art de Washington, la Collection Thyssen-Bornemisza de Madrid, le Pola Museum de Kanagawa et le Walker Art Gallery de Liverpool et tant d’autres.

Le parcours du Musée Marmottan Monet

La première partie valorise l’impact de la culture italienne sur celle de Cézanne. L’originaire d’Aix a étudié les techniques des maîtres d’Italie dans le but de mettre en place une peinture plus moderne.

Ainsi, les peintres de l’Italie se sont également nourris du savoir faire de Cézanne. L’autre partie valorise l’influence forte du peintre français sur les maîtres du Novecento.

En scrutant les œuvres de Cézanne, les peintures de Carrà, Morandi et Boccioni mettent en exergue les réalisations du français. Cézanne est considéré tel un pivot des peintures du 20ème siècle.

Les collections permanentes du musée Marmottan

Il s’agit de peintures de primitifs italiens, allemands ou flamands. D’autres œuvres sont présentes à travers des sculptures, des tapisseries, des vitraux anciens.

La majorité est consacrée à l’art du Premier Empire. Le musée provient de la donation du peintre et collectionneur Henri Duhem.

Il est établi dans le 16ème arrondissement Parisien tout proche du jardin du Ranelagh. La collection permanente propose plus d’une centaine de peintures, d’aquarelles et de bronzes émanant d’artistes français du 19ème et du 20ème siècle.

Plusieurs sorties sont proposées ici.

Crédit Photo : connaissancedesarts.com & sortiraparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *