En plus de prendre de la place, un Véhicule hors d’Usage (VHU) est un véritable déchet polluant, contenant de nombreuses substances nocives. Paris comme beaucoup de villes de France, souffrent de ce mal qui enlaidit les rues.

Il est absolument déconseillé de conserver un VHU pendant une longue période. Le propriétaire doit s’en débarrasser au plus vite. L’enlèvement et la mise à la casse sont des services gratuits, assurés par des spécialistes agréés.

Voici les procédures à suivre pour un Enlèvement d’épave 78, dans le département des Yvelines.

Pourquoi se débarrasser rapidement d’une épave ?

Suivant le décret n°2002-540 du 18 avril 2002, le VHU est classé dans la catégorie des déchets dangereux. En effet, ces véhicules sont constitués d’éléments polluants comme le plomb ainsi que les produits chimiques qui sont dans la batterie.

Un véhicule non roulant renferme aussi des liquides nocifs dont les huiles, le lave-glace ou encore le liquide de refroidissement et le liquide de frein. Ainsi, pour des raisons de sécurité, il est absolument recommandé de se débarrasser du VHU au plus tôt.

Toutes les manœuvres à réaliser sur les VHU doivent être exécutées avec le plus grand soin et suivant des protocoles précis. L’enlèvement, le déplacement et la destruction d’un VHU doivent être confiés à des spécialistes agréés, maîtrisant les techniques et les normes imposées.

Les propriétaires qui souhaitent se libérer d’une épave de véhicule (voiture, deux-roues, camionnette, camion ou remorque) dans les Yvelines doivent, donc, obligatoirement faire appel à un épaviste agréé VHU 78.

Contacter un épaviste gratuit agréé VHU 78

Il est important de préciser que l’enlèvement est un service entièrement gratuit. Le propriétaire du VHU doit prendre rendez-vous avec un épaviste gratuit agréé VHU 78.

L’expert assure l’enlèvement du VHU suivant les normes relatives au respect de l’environnement. Il se charge de déplacer le véhicule vers un centre agréé VHU.

Avant la mise à la casse, le centre procède au prélèvement des éléments qui peuvent être réutilisés en pièce de rechange. Un spécialiste effectue, ensuite, la dépollution, en éliminant tous les produits polluants. Une deuxième opération de triage des composants peut être nécessaire avant le broyage de la carcasse.

Les documents nécessaires dans le cadre d’une procédure VHU

Le jour de l’opération, le propriétaire doit fournir les documents suivants à l’épaviste agréé VHU:

  • la carte grise barrée avec la mention « cédé en l’état le (date et heure précise de l’enlèvement) » et la signature du propriétaire,
  • une copie de sa pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport)
  • le certificat de situation administrative (ou certificat de non gage) récent à télécharger sur ce site,
  • si l’automobile, le deux-roues (scooter, moto), le camion a été déclaré Véhicule Gravement Endommagé (VGE) suite à un accident, le propriétaire doit fournir le formulaire VGE original à l’épaviste.

Le propriétaire doit remplir le formulaire 15776*2 (certificat de cession du véhicule) en présence de l’épaviste le jour de l’enlèvement. Le formulaire est disponible pour téléchargement ici.

L’épaviste se charge de transmettre le deuxième exemplaire du certificat de cession au centre VHU qui effectue, par la suite, les démarches requises auprès des autorités administratives.

La préfecture délivre, ensuite, un certificat de destruction au propriétaire. Ce document est nécessaire pour la résiliation du contrat d’assurance du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *