Hormis la Tour Eiffel renommée à travers la planète, l’architecte inspiré Gustave Eiffel est l’auteur d’œuvres phares de la capitale française. Je vous dévoile quelques unes de ces créations.

Deux créations bien entretenues

Reconstruit en 1882 par Paul Sédille, le Printemps Haussmann a subi un incendie. Cet édifice propose une structure métallique incluant la façade.

Le fer gagne ses lettres de noblesse et fait partie intégrante du décor surtout sur les poutres et les escaliers. Le Bar restaurant Le Shack combine le restaurant, le club social et l’espace coworking.

Ce lieu de vie est établi dans les précédents locaux de l’imprimerie Calmann-Lévy en plein triangle d’or. La réalisation de la structure métallique revient à Gustave Eiffel.

Elle date de 1872. Le bâtiment lumineux a réussi à préserver l’authenticité des créations de l’architecte.

Des réalisations différentes

Le pont des Buttes Chaumont figure parmi les travaux de Gustave Eiffel. Il s’agit d’une structure en fer de couleur verte qui s’inspire des arbres de parc éponyme.

Le pont est conçu avec des briques rouges et du métal. Il permet de joindre la porte Secrétan aux buttes Puebla et Fessart.

Il s’agit d’un ancien pont routier. Quant à la Statue de la Liberté, il s’agit du tout premier édifice historique fabriqué en kit.

Au départ, la structure métallique tout en légèreté accueille 80 tonnes de plaques de cuivre. Le tout constitue l’enveloppe de la fameuse statue.

La  réplique de la statue est restée au Musée des Arts et Métier avant un envoi aux Etats-Unis en été 2021. Le Musée conserve aussi des photos et des objets thématiques de la Statue de la Liberté.

Ce sont des dons de la veuve de Bartholdi offerts au début du 20ème siècle.

Les Samaritaine Paris Pont Neuf

Ce grand magasin est une création d’Ernest Cognacq et Marie-Louise Jaÿ. Il est doté d’une architecture métallique lumineuse et spacieuse visible par le plus grand nombre.

Le lyonnais Gustave Eiffel confectionne les escaliers sculptés en fer forgé. Pour sa part, l’architecte Frantz Jourdain revisite le décor en combinant l’Art Nouveau et l’Art Déco.

Le cas du Paradis latin

A la base, c’est un endroit initié sous Napoléon et totalement détruit durant la guerre Franco-Prusse de 1870.

Gustave Eiffel reconstruit ce théâtre en 1889 avec l’apport de colonnes métalliques posées sur les ruines souterraines de l’enceinte de Philippe Auguste.

La hauteur sous plafond, semblable à celle d’une cathédrale, autorise de sublimes shows aériens.

Les œuvres du Champ de Mars

Pour préserver la tour Eiffel qui devait être une création éphémère, Gustave Eiffel fonde une soufflerie pour recréer l’effet du vent sur les avions et les véhicules. Après un déplacement à Auteuil en 1912, la soufflerie Aérodynamique Eiffel est toujours fonctionnelle.

Découvrez plus d’infos ici.  

Crédit Photo : unjourdeplusaparis.com & sortiraparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.