Je vous propose de faire une balade en conjuguant la visite des monuments phares de Bastille à Vincennes. Tentez la fameuse Coulée Verte.

A propos de la Coulée Verte

En commençant par la Bastille, il faut suivre un chemin tout en verdure inédit. Il s’agit de la Coulée Verte René Dumont.

Cet aménagement est effectué sur l’ex-ligne de chemin de fer surélevée. Ce chemin serpente sur tout le long du 12ème arrondissement pour aboutir à la Porte Dorée.

Les entrepôts vinicoles de Paris ont fait place au Parc de Bercy. Ce lieu de détente propose des paysages multiples, un potager pédagogique et un délicieux jardin romantique.

Pour sa part, le Bois de Vincennes constitue l’un des poumons verts de Paris. Ces espaces verts en abondance abritent plusieurs équipements.

Il faut compter le parc Floral doté d’un jardin botanique. Il ne faut pas omettre le Lac Daumesnil, le jardin d’agronomie tropicale ainsi que l’hippodrome.

La place de la Bastille

Point de départ de la Coulée Verte, cette place abrite la Colonne de Juillet en mémoire aux Trois Glorieuses. Le sommet représente le Génie de La liberté.

Au 14ème siècle, la place abrite une petite prison ou la Bastille sous Louis XI. La guillotine prend place à partir de 14 juillet 1789.

La colonne de juillet est bâtie sur une nécropole. Cette nécropole est la dernière demeure des révolutionnaires de juillet.

Le Jardin du Port de l’Arsenal

A proximité de la Bastille, le Port de l’Arsenal constitue un port de plaisance parisien. Il est bordé par de la pelouse et des plantes sublimes.

Il est possible de respirer les senteurs des roses, des chèvrefeuilles, de la clématite. Des plantations de Kiwi sont aussi présentes.

Au cœur du parc, la statue en bronze de la baigneuse dévêtue revient à Henry Arnold. Une passerelle propose une vue panoramique sur le bassin et la Colonne de Juillet.

Les autres lieux phares

Il s’agit d’une vitrine d’exposition d’artistes migrants. Un escalier mène à la jolie promenade hantée.

Ne manquez pas les sculptures de la façade du Commissariat de police du 12ème arrondissement. Elle fait angle à droite du côté de la rue de Rambouillet.

13 sculptures traitent de « l’esclave mourant » de Michel-Ange. Les originaux sont au Musée du Louvre.

 Ensuite, l’escalier de la rue de Rambouillet mène directement vers le Ground Control. Cet ex-centre de tri SNCF est un lieu culturel inédit.

Le lieu abrite des restaurants, des concerts, des soirées dansantes. Il est possible de participer à des cours de yoga et de danse. Le jardin de Reuilly vous attend à côté.

Retrouvez d’autres bons plans ici.

Crédit Photo : itinari.com & snooze-again.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *