Je vous emmène à la rencontre de l’Atelier des Lumières dans le 11ème arrondissement. Etabli rue Saint Maur, il est présent depuis avril 2018.

La petite histoire de l’Atelier des Lumières

Au départ, il s’agit de la Fonderie du Chemin Vert fondée en 1835 par les frères Plichon. La crise de 1929 entraine la fermeture de la fonderie.

Elle est devenue la propriété des Martin à partir de 1935.

La renaissance des lieux avec Culturespaces

Entretemps, Culturespaces sélectionne l’ancienne fonderie du Chemin Vert en 2016.  C’est le lieu idéal pour l’installation d’un centre d’art numérique.

En effet, le bâtiment est vaste et propose une forte identité. Après deux ans de travaux, le centre peut accueillir du public à compter du 26 avril 2018.

Il s’agit d’une réhabilitation qui s’inscrit dans le cadre de la transformation du patrimoine industriel parisien.

L’objectif de Culturespaces

Sous le développement de Culturespaces, les expositions numériques immersives sont élaborées grâce à des milliers d’images d’œuvre d’art numérisés. Ces images sont diffusées en très haute résolution à travers la fibre optique.

La mise en mouvement repose sur le rythme de la musique. La technique est basée sur une installation vidéo de 140 projecteurs.

Quant au son, il est spatialisé avec l’aide de 90 enceintes personnalisées.

La technologie utilisée

Les expositions numériques sont basées sur la technologie AMIEX ou Art and Music Immersive Experience. L’usage de projecteurs Barco permet aux images d’intégrer toutes les formes de l’ex-fonderie.

Deux salles de projection sont présentes. Il s’agit de la Halle et le Studio. En fait, le studio est un bar.

Cet espace est consacré aux œuvres multimédias de jeunes créateurs et réalisateurs.

L’aspect immersif de l’Atelier des Lumières

Le centre propose aux visiteurs d’arpenter l’espace à la découverte de milliers d’images d’œuvres d’art. L’accompagnement est illustré par une composition musicale.

L’immersion donne l’impression d’un plongeon dans les différents tableaux. Il s’agit d’œuvres musicales classiques ou contemporaines.

Les activités dédiées aux plus jeunes

La Fondation Culturespaces a mis en avant Art en immersion. Le public cible comprend les enfants en difficulté de 6 à 10 ans.

Quatre phases composent le programme d’activités. Cela porte sur un atelier pédagogique, une visite libre de l’Atelier des Lumières, un atelier créatif.

De plus, une mini exposition dans l’école ou la structure d’accueil constitue une autre option. 70 structures sociales font partie du projet.

Elles s’adressent à plus de 2 000 enfants. L’histoire de l’art côtoie les créations contemporaines à l’Atelier des Lumières.

Découvrez plus d’actus ici.  

Crédit Photo : linkedin.com & sortiraparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.